les hommes et les femmes des vignobles andré lurton
Notre Entreprise
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Mathieu GROSSNICKEL

Directeur Administratif et Financier

Originaire de la région alsacienne, après une formation comptable et financière, Mathieu Grossnickel a débuté sa carrière dans le monde de l’audit et de l’expertise comptable. Cette première expérience lui a ainsi permis de mieux percevoir tous les rouages de l’Entreprise, au sens large du terme. Rien ne le prédestinait, au départ, à travailler dans le monde du vin.

Métier et savoir-faire

En 1998, pourtant, il entre aux Grands Chais de France, groupe où il restera plus de seize années au sein de la direction financière, en charge notamment des projets transversaux liés à la gestion et l’optimisation des processus, fédérant les différentes branches de cette entreprise.

Il fut également partie prenante, pour ses domaines de compétences, du service des acquisitions externes. Cette situation lui offrit l’opportunité de prendre la responsabilité administrative et financière d’une filiale de ce groupe ; avant de se lancer dans une aventure en solo, en tant que consultant indépendant en optimisation des organisations.

Désirant poursuivre son aventure dans le monde du vin, tout en allant encore plus loin dans sa connaissance, Mathieu Grossnickel fut enthousiaste à l’idée d’intégrer les Vignobles André Lurton, structure dont la notoriété n’était plus à faire, mais dont le potentiel de développement est important et prometteur (à tous les niveaux : du greffage de la vigne à la commercialisation des vins, sans oublier son grand potentiel humain). En septembre 2017, Mathieu intègre donc Les Vignobles au poste de Directeur Administratif et Financier.

Son souhait ? Il désire, aujourd’hui, apporter sa contribution à l’amélioration des processus internes et au développement des marchés et des produits sans oublier l’impérieuse nécessité de la rentabilité…