Nos actualités
Nuage de mots clés
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Reportages

Accueil > Nos actualités > Reportages > Primeurs rouges 2013 : Tout vient à point à qui sait attendre...
03 juil 2014

Primeurs rouges 2013 : Tout vient à point à qui sait attendre...

Pour les vins rouges, beaucoup de professionnels (les œnologues, en particulier) vous diront que la campagne des Primeurs (du 4 au 8 avril) s'est déroulée beaucoup trop tôt, cette année.

dégustation

C'est une remarque que l'on a souvent entendu au cours des nombreuses dégustations organisées à ce moment-là. La précocité de cette campagne primeurs n'a pas permis aux vins rouges d'exprimer pleinement un potentiel, révélé aujourd'hui un peu plus, après quelques mois supplémentaires d'élevage... Ils exigent beaucoup de délicatesse de la part des maîtres de chai. Ceux-ci ont été obligés de pratiquer des extractions très douces.

Ces rouges demanderont beaucoup de temps pour arriver à l'âge adulte : macérations plus longues, entonnages plus tardifs, remontages moins fréquents, cuvaisons plus longues...

dégustation

Le travail des hommes du vin se résumera pour ce millésime en deux maîtres-mots : patience et délicatesse. Une politique non interventionniste a été pratiquée au niveau des chais où le maître de chai se devra d'être plus un accompagnateur respectueux qu'un manipulateur, afin de préserver le fruit et conserver une harmonie et un bel équilibre...

Tout vient à point à qui sait attendre...

A)  Quelques commentaires et avis de dégustateurs recueillis pour le Château La Louvière Rouge 2013 (en primeurs)

 
 
bouteille château La Louvière rouge 2013
 
   

James Suckling : 09.04.2014 - Note : de 90,00 à 91,00 / 100
Très agréable avec des notes de mûre et de réglisse, ainsi qu'une pointe d'ardoise. Charpenté, avec des tannins bien intégrés et une finale rafraîchissante. Très réussi.

Bettane et Desseauve : 15.04.2014 - Note : 16,00 / 20
Belle couleur, nez puissant sur les épices et même le fumé, tannins fermes, un rien trop abrupts, mais l’élevage adoucira.

Gault & Millau : 02.06.2014 - Note : 15.50 /20
Le nez est très charmeur (pour un primeur 2013) avec de jolies notes de fruits tendres (cassis et myrtille) et un rien de cèdre et de cannelle. La bouche, sur la réserve, joue la partition minérale sous tension et fraîcheur.

La Revue du Vin de France : 18.04.2014 - Note : de 13,50 à 14,50 / 20
2013 marque l'arrêt de la machine à vendanger. Michel Rolland est intervenu à partir du millésime 2013 sur les vinifications des rouges, comme à Couhins-Lurton. C'est un agréable vin d'expression fruitée avec une matière souple, aux tanins enrobés.

Jeannie Cho Lee pour Asian Palate : 16.04.2014
Une belle pureté et des arômes aériens, avec notamment des notes de cassis apportant du croquant et de la fraîcheur en bouche. Un rouge léger qui sera très agréable à déguster dans 4 ou 5 ans.

James Molesworth pour The Wine Spectator : 03.04.2014 - Note : de 86,00 à 89,00 / 100
Ouvert et souple, avec une attaque parfumée aux notes de bois de santal et de thé, soutenue par des arômes de groseille et de noyau de cerise. Une pointe de balsa et une légère fermeté sous-tendent la finale. Un vin qui aura besoin de temps pour s'épanouir. (James Molesworth)

 
 

A)   Quelques commentaires et avis de dégustateurs recueillis pour le Château Couhins-Lurton Rouge 2013 (en primeurs)

   

Gault & Millau : 02.06.2014 - Note : 15/20
Texture riche avec des tanins gras qui supportent les notes boisées. L'ensemble va se fondre avec l'élevage.

Steven Spurrier pour Decanter : 14.04.2014 - Note : 16/20
Des arômes fruités bien nets et une touche de feuille de tabac au nez, pour un vin un peu maigre mais élégant. À boire entre 2017 et 2023.

Jeannie Cho Lee pour Asian Palate : 16.04.2014
Un Pessac-Léognan rouge bien fait et séduisant malgré les difficultés rencontrées dans ce millésime. Les tannins sont bien extraits et les arômes, bien que manquant un peu de profondeur, sont mûrs et ronds. Les notes fruitées de prune sont équilibrées par une acidité amenant une certaine fraîcheur et de la légèreté. Peut s'apprécier jeune, mais devrait bien vieillir pendant 6 à 8 ans.

James Suckling : 09.04.2014 - Note : de 88,00 à 89,00 / 100
J'aime la dominante de fruits noirs et le caractère minéral de ce vin. De corps moyen à charpenté, il présente des tannins fermes et une finale rafraîchissante. Un peu court mais frais.

James Molesworth pour The Wine Spectator : 03.04.2014 - Note : de 86,00 à 89,00 / 100
Des notes franches de mûres et de myrtilles compotées, avec des arômes charnus et enveloppants de pain grillé qui se prolongent en fin de bouche. Agréable, mais manque un peu de structure.

Bettane et Desseauve : 15.04.2014 - Note : 15.50/20
Nez au fruit explosif et bien mûr, notes vanillées, bouche ronde et charnue, aromatique, vigoureuse et tonique.

 
 
bouteille château Couhins-Lurton rouge 2013