Nos actualités
Nuage de mots clés
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Reportages

Accueil > Nos actualités > Reportages > Château La Louvière, Château Couhins-Lurton : la qualité dès le vignoble
26 mars 2014

Château La Louvière, Château Couhins-Lurton : la qualité dès le vignoble

L'arrivée de Michel Rolland, œnologue de renommée internationale, en tant que consultant sur nos deux propriétés phares de Pessac-Léognan (Château La Louvière et Château Couhins-Lurton) est la concrétisation de tout un processus de réflexion de nos équipes, à tous les niveaux, avec toujours un seul et même objectif : la production de vins haut de gamme pour la plus grande satisfaction de nos clients. Un cahier des charges a été scrupuleusement établi dans le cadre de cette politique qui fixe les orientations à suivre pour les 7 années à venir. Vignoble, chais, ressources humaines, techniques, protection de l'environnement, tous ces  paramètres se retrouvent d'une manière ou d'une autre impactés par ces ambitions qualitatives.

Le premier maillon de cette chaîne de production est le vignoble...Il n'est plus à démontrer, aujourd'hui, que la qualité d'un vin dépend avant tout de la qualité de la matière première, c'est-à-dire du raisin, tant sur le plan technologique que sanitaire. Par voie de conséquence, tout le processus découle des conditions de production au vignoble.

Quelles sont donc concrètement les mesures mises en œuvre ces derniers mois ?

Le respect du terroir :

Château la Louvière 7
 
   
   
  • On assiste à un retour à une culture totalement mécanique des sols et à l'abandon des herbicides. On renoue d'une certaine manière avec la tradition ancestrale du travail du vignoble, mais avec les moyens que nous offre la technologie moderne.
  • Dans cette optique, d'importants investissements ont été réalisés au niveau du matériel agricole : achats de tracteurs spécifiques à cette nouvelle approche.
  •  Au rythme des saisons, nos équipes effectuent dans le vignoble 4 labours : chaussage et déchaussage au printemps et en automne...

Un savoir-faire mieux exploité :

  • Des évolutions sont également visibles au niveau de la main d’œuvre. Des équipes de vignerons très expérimentées et plus nombreuses ont été repositionnées sur nos deux pôles "Grands Crus" (Château la Louvière et Château Couhins-Lurton).
  • Des partenariats d'objectifs seront signés avec des sociétés de sous-traitance pour des opérations très ponctuelles telles que les travaux d'ébourgeonnage, d'effeuillage, de vendanges en vert, mais aussi de taille de la vigne.

    Château La Louvière 1
  • Pour un meilleur résultat et une meilleure qualité de travail, chaque vigneron a aujourd'hui la responsabilité d'un nombre de parcelles réétudié : cette nouvelle mesure devant lui permettre d'effectuer un travail plus soigné et rigoureux.
  • Isabelle Labaudinière, notre responsable Culture pour nos Châteaux en A.O.C. Pessac-Léognan, met désormais tout son savoir-faire en matière de grand cru, au service des Châteaux La Louvière et Couhins-Lurton (forte de son expérience de quelques mois passés, au début de sa carrière professionnelle, au Château Haut-Bailly", Cru Classé de Graves et voisin direct du Château La Louvière). Celle-ci est secondée, dans son travail quotidien, par un nouveau chef d'équipe, Christophe Boudon, présent sur le terrain pour assurer le suivi et la bonne coordination des différentes équipes.

Des engagements forts pour le respect de l'environnement :

  • De nouveaux bâtiments viticoles ont été construits. Ils intègrent toutes nos exigences environnementales, en conformité avec la charte du S.M.E. ISO 14001 à laquelle nous adhérons depuis trois ans : une plateforme de traitement des résidus phytosanitaires est désormais intégrée.

À l'écoute de la vigne :

Château La Louvière 4
 
  • Le palissage d'une partie du vignoble du Château La Louvière (4 ha) a été raisonné pour respecter le cahier des charges qualitatif. Sa hauteur a été revue, afin d'accroître celle du feuillage et permettre ainsi une plus grande exposition au soleil et une meilleure aération.
  • L'opération de rognage de la vigne se fera à l'avenir un peu plus tardivement dans l'année culturale, pour ne pas interférer sur la floraison. Cela permettra à la plante de mieux synthétiser les sucres de son organisme, de disposer de davantage d'éléments nutritifs pour son développement.
  • Ce plus grand respect de la plante aura enfin une incidence sur la concentration en anthocyanes (plus élevée) pour les cépages rouges. La véraison sera aussi moins longue et se déroulera dans des conditions idéales. La vigne évoluera dans une plus grande sérénité...
  • La production de raisins de qualité s'accompagnant d'une maîtrise des rendements (objectif : 35 à 40 hl/ha), la taille est adaptée à cet objectif, avec l'élimination d'un bourgeon sur deux. Au moment de l'ébourgeonnage, tous les contre-bourgeons sont ôtés, afin de laisser le champ libre à 4 jolis rameaux de part et d'autre du cep de vigne.
  • En période estivale, si nécessité, des vendanges en vert sont réalisées...

Des points techniques réguliers en période de pré-vendanges :

  • Des points techniques réguliers sont réalisés au niveau du vignoble par les collaborateurs de Michel Rolland et deviendront de plus en plus nombreux à l'approche des vendanges. Dès la période de nouaison (généralement fin juin/début juillet), il est possible de se faire une idée de la quantité de la future récolte, mais aussi de sa qualité...
  •  Dès l'ébourgeonnage, l’œnologue Mikaël Laizet, proche collaborateur de Michel Rolland, inspecte l'état du vignoble et transmet l'ensemble des informations recueillies à notre œnologue conseil.

Toutes ces mesures, engagées sur le terrain depuis maintenant plusieurs mois, ont nécessité d'importants investissements financiers et humains. Mais nos équipes sont prêtes à relever ce défi et à mettre tout leur savoir-faire au service des Châteaux La Louvière et Couhins-Lurton : deux grands terroirs de l'A.O.C. Pessac-Léognan dont les vins ont toujours marqués de leur renommée l'histoire de cette région...

Château La Louvière 3