bannière barriques
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château Dauzac Rouge

Richesse des tanins et infinie souplesse font de ce vin une exquise énigme. À la fois puissant et délicat, le vin de Dauzac ne triche jamais et étonne toujours. Il sait merveilleusement bien vieillir.


Millésime
2007 Choisir un millésime
2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007
2006 2005 2004 2003
2002 2001 2000 1999
1998 1997 1996
étiquette château Dauzac 2007
Appellation : Margaux

Style de vin

Ample et Complexe

Assemblage

Cabernet Sauvignon 52% / Merlot 48%.

Météo

2007, frais et humide de mai à août, ne fut pas particulièrement favorable à la maturation des cépages rouges. Le beau mois de septembre, chaud et relativement sec, permit d’étaler la récolte pour atteindre une maturité parfaite.

Commentaires de dégustation

Apparence

Dans le verre, le vin est sombre et profond.

Nez

Dauzac montre en 2007 l'étendue de sa palette aromatique. Cuir, grillé, fruit mûr, café, tabac, moka, fruit noir se mélangent dans un assemblage délicat.

Bouche

Ce vin paraît comme opulent dès la mise en bouche. Une attaque franche, portée par des notes de mûre, de cassis, de vanille témoigne de sa jeunesse, et de son très bel avenir. Il est d'une grande structure, très racé. Il est porté tout au long de sa persistante finale par des saveurs de chocolat. Il sera merveilleux dans 3 ou 4 ans sur des viandes rouges ou du gibier.

Notations et avis

La Revue du Vin de France : 
01.09.2013
 - Note : 
15,50 / 20

Richesse de fruit et minéralité.

Autre : 
01.12.2012

Gala Gourmand - Robe très sombre et nez stylé de fruit rouge et de cèdre, bonne attaque sur un fruit franc, vanillé juste ce qu’il faut, suite droite et habilement structuré. Un cru classé abordable qui allie finesse et  puissance, et qui sera tout à fait à l’aise avec le chapon de Noël ou l’agneau rôti.

Autre : 
01.11.2012
 - Note : 
16,00 / 20

Le Guide des vins du Wine & Business Club 2013 (Alain Marty)

Bettane et Desseauve : 
15.01.2011
 - Note : 
15,50 / 20

Guide des meilleurs vins de France - Le 2007 se montre plus tendre et immédiat, on le boira rapidement.

La Revue du Vin de France : 
03.09.2010
 - Note : 
15,50 / 20

Nez légèrement réduit mais fin. Belle énergie en bouche, avec de l’intensité et une minéralité affirmée. Long.

Le Guide Hachette : 
02.09.2010
 - Note : 

notation-etoiles.png

Un joli terroir de graves, un encépagement typiquement médocain, une bonne conduite de la vigne (vendanges en clayettes, notamment) et un travail soigneux au chai expliquent la régularité de ce cru. Cette constance se confirme une fois encore avec ce 2007 rubis éclatant qui exprime de subtils parfums de fruits noirs relevés d’une pointe de grillé. Les mêmes arômes se retrouvent au palais où ils s’allient aux tanins enrobés pour composer un ensemble souple, équilibré et assez gourmand. On patientera néanmoins avec profit encore deux ou trois ans.

Bettane et Desseauve : 
01.09.2010
 - Note : 
16,50 / 20

Le Grand Guide des Vins de France - Une robe splendide, un gras dans la texture rarissime à Margaux en 2007, beaucoup de vitalité et de complexité, extrêmement bien fait. 2015 à 2022.

The Wine Enthusiast : 
01.04.2010
 - Note : 
86,00 / 100

Léger, léger et encore léger.  Ce vin est tellement souple, facile, tellement abordable déjà, le fruit possède de la fraîcheur mais manque de concentration. Seule une petite note fumée, boisée lui apporte un brin de complexité. (Roger Voss)

Gilbert et Gaillard : 
31.01.2010
 - Note : 
95,00 / 100

Robe grenat plutôt soutenu. Nez très épicé, de cannelle, d'épices douces. En bouche beaucoup d'ampleur, de soyeux, d'expression. Très belle bouteille, en progrès constants.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2009
 - Note : 
16,50 / 20

Grands crus 2007 - Pas encore mis en bouteille, l'échantillon dégusté livre une très belle expression de Margaux et prouve encore la pleine forme de ce cru classé. C'est un vin complet, avec une matière dominée par des notes d'épices et de fruits noirs, avec un boisé de très belle facture. Une grande réussite dans le millésime pour ce vin qui gagnera encore en complexité.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2009
 - Note : 
16,50 / 20

Guide d'achat des Crus - Bien structuré, avec de la densité.

L’express : 
01.07.2008

Hors Série / Guide d'achat de Bettane et Desseauve - Nez épicé et précis, plus de corps que la moyenne, texture ferme, tannin très franc, un vin très bien fait comme d’habitude, et qui devrait considérablement s’affiner dans du bon bois.

La Revue du Vin de France : 
01.06.2008
 - Note : 
de 15,00 à 16,00 / 20

Grande réussite.

Vinifera : 
01.06.2008
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Robe soutenue. Le nez est marqué par un boisé assez présent. Fruits rouges. Peu d’intensité. Bouche à la saveur diffuse, fuyante. Fluide sans sève. Finale avec quelques notes de cerise et tannins extraits judicieusement. Il vaut surtout par sa pulpe, sa texture mais manque un peu de fond.

The Wine Spectator : 
01.04.2008
 - Note : 
de 86,00 à 89,00 / 100

Un bon cru pour ce millésime, moyennement charpenté à charpenté, tanins soyeux, finale assez longue. (James Suckling)

Période de consommation

2013 - 2022

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

42,00 hectares

Type de sol

Alluvions graveleuses profondes reposant sur une couche calcaire ou argilo-limoneuse.

Vinification

Vendanges

Manuelles en petites cagettes et tri sur tables avant et après éraflage

Autres

Porte-greffes

101-14, Riparia Gloire et 3309

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

10000 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

25-30 ans

Cépages de la propriété

Merlot 60% / Cabernet Sauvignon 40%.

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonnage

Fermentation

Utilisation d'un chai gravitaire pour alimentation de la cuverie. Fermentation en cuves inox thermo-régulées avec système breveté d’émiettage du chapeau de marc

Température de fermentation

28 à 30 °C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (50-80 % neuves suivant millésime) avec soutirage trimestriel

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

S’exprime à son meilleur entre 5 et 10 ans, pour vieillir jusqu’à 15 et 20 ans

Œnologues Consultants

Eric Boissenot

Fermer

Recettes

Patientez