bannière barriques
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château Dauzac Rouge

Richesse des tanins et infinie souplesse font de ce vin une exquise énigme. À la fois puissant et délicat, le vin de Dauzac ne triche jamais et étonne toujours. Il sait merveilleusement bien vieillir.


Millésime
2006 Choisir un millésime
2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007
2006 2005 2004 2003
2002 2001 2000 1999
1998 1997 1996
étiquette château Dauzac 2006
Appellation : Margaux

Style de vin

Ample et Complexe

Assemblage

Cabernet Sauvignon 52% / Merlot 48%.

Météo

Si la fraîcheur et la pluie marquèrent le premier trimestre (pluies de mars 3 à 4 fois supérieures à la normale), 2006 fut avant tout une année chaude (au 2e rang des années les plus chaudes depuis 1950) avec un épisode de canicule au mois de juillet et un mois de septembre très doux et sec.

Commentaires de dégustation

Apparence

Superbe robe rouge sang. Profond et sombre avec des reflets grenats.

Nez

Arômes très fruités (myrtille, cassis, mûre) soulignés par des notes empyreumatiques soutenues (tabac, fumée, grillée, réglisse). Le cuir est aussi présent.

Bouche

La richesse de la bouche est remarquable, conciliant à la fois souplesse et concentration. Les tanins sont denses et particulièrement serrés. La finale ample, suave, est d’une grande longueur. Boisé, vanillé et chocolat concluent cette persistante finale. Somptueux. À garder 10 ou 15 ans. À déguster simplement autour d’un pigeon fermier ou d’une entrecôte de charolais à la poêle.

Notations et avis

Autre : 
01.11.2012
 - Note : 
16,00 / 20

- Guide des vins du Wine & Business Club 2013 ( Alain Marty)

Bettane et Desseauve : 
15.01.2011
 - Note : 
15,50 / 20

Guide des meilleurs vins de France - Le 2006 confirme son statut de « surprise du millésime ». Le vin n’a rien perdu de son intensité, avec toujours la marque d’un fruit éclatant.

Bettane et Desseauve : 
01.09.2010
 - Note : 
16,50 / 20

Coloré, intense, raisin parfaitement mûr, velouté, charnu, une des belles réussites du millésime, plutôt rares à Margaux. 2016 à 2024.

Decanter : 
01.11.2009
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Bien construit, un fruité mur, sain, plaisant. Déjà solide, encore un peu timide. Discrètement passionnant. De la matière, rustique et charpenté, le fruit est bien mur, l'acidité bien équilibrée. Pas le côté raffiné des Margaux, mais de la longueur, de la classe, de la qualité. À partir de 2014.  (Steven Spurrier)

La Revue du Vin de France : 
01.09.2009
 - Note : 
17,00 / 20

Grands crus 2006 - Ce millésime affirme une fois encore un retour au premier plan de château Dauzac. Il affiche une superbe couleur avec une expression de fruit magnifique et une bouche ample. Grande suavité des tanins, avec du moelleux en finale dans un registre de fruits rouges, avec une très belle bouteille révélatrice d'un beau terroir.

Le Guide Hachette : 
01.09.2009
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Ce cru est un haut lieu de l’histoire viticole, c’est ici que fut mise au point la bouillie bordelaise. D’une teinte grenat foncé, ce 2006 développe un bouquet généreux et complexe allant des notes empyreumatiques à la confiture de cerises noires, en passant par le cuir et la réglisse, avant de montrer sa matière charnue et puissante. À attendre au moins 5 ans.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2009
 - Note : 
17,00 / 20

Guide d'achat des crus - Ample et fruité, raffiné.

Autre : 
30.06.2009

Tasted (wine guide) - De légères notes fumées, baies rouges fraîches, épices sèche, la bouche est plutôt légère, très fraîche, présence des tanins, finale assez longue, encore fermé, a besoin de vieillir en bouteille. (Andreas Larsson)

Guide Hubert : 
30.05.2009

Nez riche, complexe, avec un joli fruit mûr et d’élégantes notes boisées, bouche dense, riche, avec de beaux tanins, du fruit, de la fraîcheur et une excellente persistance aromatique.

The Wine Enthusiast : 
30.03.2009

On voit ici l'amélioration continue qui caractérise ce Cru Classé, situé à l'extrême sud de l'Appellation Margaux. Le vin est ferme et structuré, mais le fruit est riche et gouleyant, aux arômes de fruits noirs très mûrs. Un grand potentiel de vieillissement grâce à sa concentration et son intensité.

The Wine Advocate : 
30.03.2009
 - Note : 
87,00 / 100

Un Margaux robuste et monolithique, puissant et fruité mais doté d'une personnalité basique et droite. Beaucoup de matière, mais un manque de complexité, de charme et d'équilibre. À boire entre 2012 et 2024. (Robert Parker)

Autre : 
01.02.2009
 - Note : 
17,00 / 20

Bordeaux Aujourd'hui - Arômes d'une grande élégance, très purs. Le vin est plein, riche, fin long, raffiné et droit. Superbe potentiel de garde pour ce château de 40 hectares conduit par Christine Lurton de Caix, fille d'André Lurton.

Gault et Millau : 
01.04.2008
 - Note : 
17,50 / 20
Bettane et Desseauve : 
01.04.2008
 - Note : 
15,50 / 20

Guide 2008 les meilleurs vins de France - Le 2006 apparaît comme une très belle surprise du millésime, avec une bouche d’une superbe amplitude et un fruit très gourmand.

Decanter : 
05.07.2007

Couleur intense, du Cabernet mûr dense et concentré, un peu herbacé, du boisé fumé, c'est un bon vin solide qui vieillira bien. 2013 - 2025.

La Revue du Vin de France : 
12.06.2007
 - Note : 
de 16,00 à 17,00 / 20

Nez élégant qui mêle des notes de fruits et de boisé fin. La bouche possède une magnifique amplitude, avec un fruit riche.

Gault et Millau : 
01.06.2007
 - Note : 
17,00 / 20

Bordeaux primeurs 2006 - Vin à la robe éclatante, avec des reflets et un dégradé pourpre et pivoine. Le nez est très parfumé sur une trame florale et fruitée qui lui donne un style aérien. A l'aération l'élevage apparaît avec de jolies notre épicées. On a apprécié sa rondeur et son velouté en bouche. On retrouve en finale des notes de tabac blond. Le millésime est réussi à Dauzac. À boire avant 2020/22.

Le Point : 
01.06.2007
 - Note : 
15,00 / 20

Fruits noirs, vanille, bouche ronde en attaque, serrée ensuite, une bonne matière mais qui demande à se fondre. Tous les éléments de l'assemblage ne sont pas encore en place. Notamment le Merlot, qui devrait s'épanouir à l'élevage et apporter de la rondeur. O=2015 G=20 ans.

Bettane et Desseauve : 
11.05.2007
 - Note : 
16,00 / 20

Tast Pro - le goût des meilleurs vins - Impeccable sur le plan technique, très équilibré, ferme mais sans lourdeur, tannins très élégants, il a parfaitement concilié la fraîcheur et la nervosité natives du millésime et la maturité avancée du raisin. (Bettane et Desseauve)

The Wine Spectator : 
02.04.2007
 - Note : 
de 89,00 à 91,00 / 100

Arômes merveilleux de fleurs et de baies rouges. Ample, du fruit dense au cœur et une finale longue et soyeuse.

Période de consommation

2013 - 2021

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

42,00 hectares

Type de sol

Alluvions graveleuses profondes reposant sur une couche calcaire ou argilo-limoneuse.

Vinification

Vendanges

Manuelles en petites cagettes et tri sur tables avant et après éraflage

Autres

Porte-greffes

101-14, Riparia Gloire et 3309

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

10000 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

25-30 ans

Cépages de la propriété

Merlot 60% / Cabernet Sauvignon 40%.

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonnage

Fermentation

Utilisation d'un chai gravitaire pour alimentation de la cuverie. Fermentation en cuves inox thermo-régulées avec système breveté d’émiettage du chapeau de marc

Température de fermentation

28 à 30 °C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (50-80 % neuves suivant millésime) avec soutirage trimestriel

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

S’exprime à son meilleur entre 5 et 10 ans, pour vieillir jusqu’à 15 et 20 ans

Œnologues Consultants

Eric Boissenot

Fermer

Recettes

Patientez