bannière barriques
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château Dauzac Rouge

Richesse des tanins et infinie souplesse font de ce vin une exquise énigme. À la fois puissant et délicat, le vin de Dauzac ne triche jamais et étonne toujours. Il sait merveilleusement bien vieillir.


Millésime
2005 Choisir un millésime
2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007
2006 2005 2004 2003
2002 2001 2000 1999
1998 1997 1996
étiquette château Dauzac 2005
Appellation : Margaux

Style de vin

Riche et Puissant

Assemblage

Cabernet Sauvignon 52% / Merlot 48%.

Météo

Les conditions climatiques furent idéales en 2005 et donnèrent un superbe millésime à Bordeaux. De l'hiver à l'automne, le climat fut exceptionnellement sec pour la région. L'ensoleillement fut important dès la fin du printemps. Les températures estivales furent élevées, mais sans canicule.

Commentaires de dégustation

Apparence

Couleur rubis intense profond, presque noir.

Nez

Un nez d’une puissance exceptionnelle qui enchante l’expérimenté André Lurton. Un nez très axé sur les fruits noirs, cerise noire, cassis. Mais également des arômes issus de l’élevage : la vanille, le tabac, le pain grillé.

Bouche

L’attaque est ronde, la bouche est charpentée et équilibrée. C’est un vin corsé, concentré, mais raffiné, qui laisse apercevoir des notes de menthe et de réglisse. La finale est longue. C’est un vin à déguster dès maintenant pour les amateurs de vins puissants, mais il est plus raisonnable d’attendre 2 ou 3 ans avant de déguster cet excellent 2005, sur des viandes grillées ou en sauces.

Notations et avis

Decanter : 
01.12.2009
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Bien construit, le fruit est très plaisant. Robuste, de la matière, bien charpenté avec une belle acidité équilibrée. Manque d'élégance, mais montre une belle longueur, de la classe et de la qualité.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2008
 - Note : 
16,50 / 20

Guide d'achat des crus /Suppl Revue des Vins de France - Souple et déjà épanoui. A gagné en corps.

Gault et Millau : 
01.04.2008
 - Note : 
17,00 / 20

La propriété appartient à la MAIF depuis 1988 et elle est maintenant gérée par Christine Lurton de Caix. La famille Lurton excelle dans la reprise de domaines et à Dauzac ils n’ont pas failli. Si le château était connu pour être le lieu où avait été créée la bouillie bordelaise par le professeur Charles Millardet en 1885, il ne brillait pas par sa production. Des investissements importants ont été faits et la qualité des vins a progressé considérablement. Délice parmi les délices, le 2005 prometteur en primeur, est une vraie gourmandise, onctueux, aux notes de violette, de café, de cerise et de fruits confits.

Bettane et Desseauve : 
01.04.2008
 - Note : 
16,50 / 20

Guide 2008 Les Meilleurs vins de France - Si le 2005 se dégustait mal en primeur, il a gagné en virtuosité et en structure après sa mise en bouteilles.

The Wine Spectator : 
01.03.2008
 - Note : 
92,00 / 100

Robe foncée, impressionnante; arômes de baies écrasées, notes minérale, réglisse, sur une matière dense, tanins veloutés, finale longue. Vif et bien structuré, les tanins sont superbes. Boire après 2012.

Le Point : 
06.09.2007

Fruits noirs et chocolat, bouche souple, gourmande, bien fruitée, rond, souple, soyeux. Vin facile d'accès, qui se goûte très bien aujourd'hui, bien travaillé.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2007
 - Note : 
de 16,00 à 20,00

Fruit éclatant, grande richesse, très belle maturité, avec de la fraîcheur. Très belle structure, le vin combine puissance et raffinement.

La Revue du Vin de France : 
01.06.2006
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

The Wine Advocate : 
01.05.2006
 - Note : 
de 90,00 à 92,00 / 100

À mon avis, jusque-là Dauzac n'avait jamais placé la barre aussi haute. Comme la plupart de ses voisins à Margaux, en 2005 ce cru a gagné le gros lot. Des arômes de pain grillé, pierre écrasée, fleurs blanches, cassis et cerises sucrées explosent dans le verre. Révélant une immense puissance, intensité et longueur, ainsi que des tanins qui demandent encore à se fondre, ce n'est pas un vin pour le consommateur en quête de statisfaction instantanée. Il doit attendre en cave au moins 5-6 ans et pourra vieillir 26 à 30 ans. Oui, c'est le meilleur Dauzac jamais vinifié ! (Robert Parker)

The Wine Spectator : 
01.05.2006
 - Note : 
de 92,00 à 94,00 / 100

Superbes arômes de groseille, de framboise et d'épices indiennes. Charnu, aux tanins ultra fins, finale longue. Très, très joli vin. Le meilleur que ce domaine ait jamais produit. (James Suckling)

Decanter : 
01.05.2006
 - Note : 
17,50 / 20

Rouge-noir, nez merveilleusement aromatique de cassis et violette, belle maturité très séducteur, très flatteur, presque sucré, charmeur à outrance, délicieux. Boire 2008-18.

Période de consommation

2013 - 2025

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

42,00 hectares

Type de sol

Alluvions graveleuses profondes reposant sur une couche calcaire ou argilo-limoneuse.

Vinification

Vendanges

Manuelles en petites cagettes et tri sur tables avant et après éraflage

Autres

Porte-greffes

101-14, Riparia Gloire et 3309

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

10000 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

25-30 ans

Cépages de la propriété

Merlot 60% / Cabernet Sauvignon 40%.

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonnage

Fermentation

Utilisation d'un chai gravitaire pour alimentation de la cuverie. Fermentation en cuves inox thermo-régulées avec système breveté d’émiettage du chapeau de marc

Température de fermentation

28 à 30 °C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (50-80 % neuves suivant millésime) avec soutirage trimestriel

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

S’exprime à son meilleur entre 5 et 10 ans, pour vieillir jusqu’à 15 et 20 ans

Œnologues Consultants

Eric Boissenot

Fermer

Recettes

Patientez